La succion du pouce ou de la tétine

[one_half]

Cette habitude néfaste provoque des déformations importantes des mâchoires.
Lorsque l’enfant suce son pouce ou une tétine, il conserve une déglutition appelée atypique, infantile ou primaire. Sa langue, en position basse, s’interpose entre les dents de devant. Les incisives sont alors projetées vers l’avant et parfois ne se touchent pas ; entraînant une béance.
Le maxillaire ne peut pas se développer car la langue ne s’appuie pas sur le palais et ne stimule pas sa croissance.

[/one_half]

[one_half_last]

succion-e1403686259873[/one_half_last]

Quand traiter ?

Le plus tôt possible, dès 6 ans. Plus on attend, plus la béance et les déformations se fixent.Il s’agit de rompre le cercle vicieux des mauvaises habitudes à l’origine des troubles orthodontiques observés.

Comment traiter ?

Chez l’enfant:
L’arrêt de l’habitude néfaste, associé à une rééducation fonctionnelle par un orthophoniste ou un kinésithérapeute et à l’utilisation d’un dispositif d’éducation fonctionnelle (multi-T) sont des moyens efficaces dans le traitement de l’ensemble des problèmes générés par le pouce ou la tétine.

ConsequencesSuccion

Chez l’adulte:
L’arrêt de l’habitude néfaste, associé à une rééducation fonctionnelle par un orthophoniste ou un kinésithérapeute sont les pré-requis à un traitement multi-attaches (bagues), souvent complété par une chirurgie.