12 rue Veuve Lacroix
92250 La Garenne-Colombes
01 42 42 74 76

Revolution Slider Error: Slider with alias not found.

Maybe you mean: 'accueil'
Heures d'ouverture
Lundi
Fermé
Mardi
9h - 19h
Mercredi
9h - 19h
Jeudi
10h - 12h et 14h - 18h
Vendredi
9h - 19h
Samedi
9h - 14h (1 sur 2)
Dimanche
Fermé
Téléphone 01 42 42 74 76

La contention

 

Vous pensez que:
– « Faire un traitement d’ortho ne sert à rien puisque tout rebouge toujours après ! »
– «  On ne m’a pas retiré mes dents de sagesse alors tout a rebougé! »
– « J’ai 25 ans et il faut que l’on retire mon fil de contention! »

Alors cet article est fait pour vous !

La contention,
Q
u’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

La contention est la période qui démarre le jour de l’arrêt du traitement actif d’orthodontie et qui a pour but de consolider le travail effectué par l’orthodontiste sur les dents.

Autrement dit, d’abord on fait bouger les dents, puis ensuite il faut stabiliser pour éviter ce que l’on redoute tous…que ça rebouge et que le traitement ait servi à rien!

Pourquoi mes dents bougent-elles ?

Parce que même sans traitement d’orthodontie les dents bougent toute notre vie !!

Plusieurs phénomènes interviennent et peuvent s’ajouter, dont voici quelques exemples:

Les forces musculaires : Les dents sont insérées dans de l’os  qui est une matière vivante. Elles sont placées selon un équilibre entre les forces qui les entourent.  Les muscles du visage, la tension de la peau, la langue, les lèvres appuient sur nos dents… Notre façon de manger, déglutir, parler, nos mimiques participent au mouvement de nos dents.

Le mouvement naturel des dents qui va du fond vers l’avant.  Ainsi, même les patients sans dents de sagesse peuvent avoir un chevauchement qui apparait tardivement. Même sans dent de sagesse, ce mouvement existe.

Les dents de sagesse lorsqu’elles sont obliques peuvent effectuer une poussée horizontale entrainant parfois un mouvement des autres dents.

Peut-on empêcher les dents de bouger ?

Oui, grâce à la contention !

Le traitement d’orthodontie a eu pour effet de tirer sur les dents pour les remettre en place. Le gencive et les ligaments qui relient la dent à son os agissent comme un élastique. Dès lors que l’on relâche la traction, la dent a tendance à revenir à son emplacement d’origine… et l’absence de contention peut entrainer alors la récidive.

L’orthodontiste choisira le ou les éléments qui permettront la meilleure contention en fonction du patient et de la situation initiale de ses dents. Les moyens de contention portés avec sérieux consolideront le travail effectué pendant le traitement.

Quels sont les moyens utilisés ?

Il en existe un nombre important. Quelques exemples :

  • Le fil de contention : collé sur la face interne des dents antérieures et gardé à vie.
  • La gouttière rigide, amovible.
  • Le tooth positionner

Une rééducation de la langue pourra être demandée afin d’empêcher la langue de pousser les dents en avant.

Répondre aux vieux clichés 

Doit-on extraire systématiquement les dents de sagesse ?
Non, l’extraction des dents de sagesse ou 3molaire n‘est pas systématique. Comme toute intervention, même minime, elle représente un risque qu’il faut faire peser avec le bénéfice apporté.

Si la 3molaire sort correctement, il est possible de la conserver. Il est intéressant de la faire retirer lorsque sa position entraîne un risque d’abimer les dents voisines, un risque infectieux, ou qu’il n’y a pas de place sur l’arcade.

Puis-je retirer mon fil de contention ?
Non, il est préférable de le garder le plus longtemps possible.

 

Posted: